Immatriculation d'un véhicule pour mineur : les conditions

Par TeleCarteGrise |

Comment immatriculer un véhicule au nom d'un mineur en France ? Conditions et démarches

Découvrez les conditions et démarches pour immatriculer un véhicule au nom d'un mineur en France, de la détention du BSR à l'autorité parentale.

La question de l'immatriculation d'un véhicule au nom d'un mineur suscite souvent des interrogations. Est-ce possible ? Si oui, quelles sont les conditions et les démarches à suivre ? Cet article vous éclaire sur le sujet en se basant sur la réglementation française.

Le cadre légal de l'immatriculation pour un mineur

La loi française, notamment l?article L. 322-1-1 du code de la route, ne fait pas de distinction entre mineur et majeur concernant la détention d'un permis de conduire adapté à la catégorie du véhicule à immatriculer. Ainsi, même si un mineur ne peut pas être titulaire d'un permis de conduire classique, il peut néanmoins obtenir un brevet de sécurité routière (BSR). Ce dernier lui permet de conduire un cyclomoteur et, par conséquent, d'être désigné comme titulaire d'un certificat d'immatriculation pour cette catégorie de véhicules.

Les conditions spécifiques pour l'immatriculation d'un véhicule au nom d'un mineur

L?article 2 de l?arrêté du 9 février 2009 relatif aux modalités d'immatriculation des véhicules stipule que pour établir un certificat d?immatriculation au nom d'un mineur, la demande doit être signée par la personne ou l'institution ayant l'autorité parentale ou le droit de garde. Cela signifie que soit le père, la mère ou le tuteur légal du mineur doit apposer sa signature. De plus, pour appuyer cette demande, il est nécessaire de fournir :

  • Les justificatifs d?identité et de domicile du mineur;
  • Le justificatif d?identité du représentant;
  • Un livret de famille ou un extrait d?acte de naissance pour le mineur sans pièce d'identité.

Il est à noter qu'un mineur émancipé peut lui-même effectuer les formalités d'immatriculation, à condition de fournir une preuve de son émancipation.

Conclusion

En définitive, l'immatriculation d'un véhicule au nom d'un mineur est tout à fait possible en France, à condition de respecter certaines démarches et de fournir les justificatifs nécessaires. Pour plus d'informations sur les démarches d'immatriculation, n'hésitez pas à consulter ce guide détaillé.

Démarches carte grise

J'immatricule mon véhicule


Mots clés

BSR véhicule mineur émancipation. certificatimmatriculation autorité parentale tuteur légal cyclomoteur code de la route