Comprendre les Taxes d'Immatriculation des Véhicules

Par TeleCarteGrise | Mis à jour le 03/08/2023

Guide Complet sur les Taxes d'Immatriculation des Véhicules en France

Vous vous demandez comment sont fixées les taxes relatives à l'immatriculation des véhicules en France ? Cet article est fait pour vous. Nous allons vous expliquer en détail comment sont déterminées ces taxes, qui les fixe et sur quelle base. Que vous soyez un particulier ou un professionnel, cette information vous sera utile pour comprendre le coût de l'immatriculation de votre véhicule.

Les différentes taxes d'immatriculation

Il existe plusieurs types de taxes liées à l'immatriculation des véhicules en France. Ces taxes sont fixées par différentes autorités et différents actes juridiques. Elles varient en fonction de la nature du véhicule, de sa puissance, de son niveau de pollution, et d'autres facteurs.

La taxe régionale

La taxe sur les certificats d'immatriculation, aussi appelée "taxe régionale", est fixée par le conseil régional ou l'assemblée de Corse. Elle est basée sur la valeur du cheval fiscal unitaire. Cette taxe est prévue à l'article 1599 quindecies du Code général des impôts (CGI).

Les taxes additionnelles

Il existe également des taxes additionnelles à la taxe sur les certificats d'immatriculation. Ces taxes sont fixées par voie législative et varient en fonction de différents critères :

  • La taxe pour le développement de la formation professionnelle dans les transports est fixée par l'article 159 octies de l'annexe IV au CGI.
  • La taxe due sur les immatriculations postérieures à la première immatriculation en France est fixée par un barème modifié en loi de finances.
  • Le malus applicable aux voitures particulières les plus polluantes est également fixé par un barème modifié en loi de finances.
  • La taxe sur les véhicules d'une puissance fiscale égale ou supérieure à 36 CV, dite "taxe véhicules de luxe", est régie par un barème modifié en loi de finances.

La taxe annuelle et la taxe pour la gestion des certificats d'immatriculation

La taxe annuelle sur la détention des véhicules les plus polluants correspond également à un barème fixé par voie législative. Quant à la taxe pour la gestion des certificats d'immatriculation, elle correspond à un tarif unique fixé par voie législative à l'article 1628-0 bis CGI.

La redevance pour frais d'acheminement des certificats d'immatriculation

Enfin, la redevance pour frais d'acheminement des certificats d'immatriculation est fixée par voie réglementaire dans le décret n° 2008-850 du 26 août 2008. Sa valeur est régie par l'arrêté du 24 décembre 2008 modifié.

Conclusion

Comprendre les taxes d'immatriculation des véhicules en France peut sembler complexe, mais avec les bonnes informations, vous pouvez naviguer à travers le processus avec facilité. N'oubliez pas que chaque situation est unique, donc si vous avez des questions spécifiques, n'hésitez pas à nous contacter pour obtenir de l'aide. Pour plus d'informations sur l'immatriculation d'un véhicule d'occasion, vous pouvez consulter notre guide détaillé ici.

Autres démarches

Véhicule étranger

Déménagement

J'immatricule mon véhicule


Mots clés

assemblée de Corse véhicules d'occasion taxe régionale taxe véhicules de luxetaxes conseil régional taxe véhicules polluants taxe formation professionnelle transports taxe certificats d'immatriculation taxe gestion certificats d'immatriculation redevance acheminement certificats d'immatriculation immatriculation barème cheval fiscal véhicules véhicules neufs certificat d'immatriculation loi de finances