Record à Dubaï: Plaque d'Immatriculation P7 Vendue pour 13 Millions d'Euros

Une vente aux enchères spectaculaire à Dubaï a établi un nouveau record mondial avec une plaque d'immatriculation vendue pour 13,7 millions d'euros. Découvrez comment ce symbole de prestige est devenu un objet de convoitise parmi l'élite mondiale, reflétant leur statut et leur richesse.

Un Nouveau Record pour une Plaque d'Immatriculation

Lors d'une vente caritative exceptionnelle à Dubaï, la plaque d'immatriculation "P7" été vendue pour 55 millions de dirhams, soit 13,7 millions d'euros. Cette transaction a établi un nouveau record mondial, soulignant l'intérêt grandissant pour ces objets de prestige parmi les ultra-riches.

La fascination pour les plaques d'immatriculation personnalisées ne se limite pas à Dubaï; elle est devenue un phénomène mondial, reflétant le luxe et l'exclusivité dans le monde de l'automobile.

Une Vente au Profit d'une Noble Cause

Cette vente a été organisée par Emirates Auction, avec pour objectif de soutenir la campagne 1 Billion Meals Endowment. Cette initiative vise à créer un fonds durable pour l'aide alimentaire durant le ramadan. L'événement a réussi à collecter un total impressionnant de 100 millions de dirhams (24,9 millions d'euros).

Plaques d'Immatriculation: Symboles de Luxe et de Statut

À Dubaï, les plaques d'immatriculation personnalisées sont devenues des symboles de statut parmi les plus riches. La plaque "P 7" est recherchée pour sa simplicité et sa signification porte-bonheur en Islam.

Dans le monde entier, bien au-delà du Moyen-Orient, les plaques d'immatriculation sur mesure sont extrêmement prisées. Par exemple, en février, une plaque ne comportant que la lettre "R" a presque atteint les 3 millions d'euros lors d'une enchère organisée par le gouvernement de Hong Kong.

Démarches carte grise

J'immatricule mon véhicule


Mots clés

plaques personnalisées plaque d'immatriculation Dubaï Dubaï enchères record numéros de prestigevente aux enchères Emirats arabes unis numéros porte-bonheur collectionneurs riches luxe automobile statut social enchères caritatives