Obligations du co-titulaire face à un permis invalidé

Par TeleCarteGrise |

Quelles responsabilités pour le co-titulaire si le permis du titulaire principal est invalidé ?

Découvrez les obligations et responsabilités du co-titulaire d'un véhicule lorsque le permis de conduire du titulaire principal est invalidé en France.

Le statut de co-titulaire d'un véhicule comporte-t-il des obligations spécifiques lorsque le permis de conduire du titulaire principal est invalidé ? Quelles sont les implications légales et les démarches à suivre ? Éclaircissements sur cette situation particulière.

Le contexte légal de l'immatriculation et du permis de conduire

La législation française, précisément l?article L322-1-1 du code de la route, stipule que le titulaire principal du Certificat d'Immatriculation de Véhicule (CIV) doit posséder un permis de conduire valide lors de la demande d?immatriculation du véhicule. Cette exigence garantit que le propriétaire principal est en droit de conduire le véhicule concerné.

La position du co-titulaire face à l'invalidation du permis

Si le permis du titulaire principal est ultérieurement invalidé, la réglementation actuelle ne contraint pas le co-titulaire à signaler cette invalidation ni à initier un changement de titulaire. En d'autres termes, le co-titulaire n'est pas tenu légalement responsable de la situation du permis du titulaire principal.

Conclusion

En somme, bien que le co-titulaire d'un véhicule partage certaines responsabilités avec le titulaire principal, il n'est pas tenu de déclarer l'invalidation du permis de ce dernier. Cependant, il est toujours recommandé de rester informé et à jour sur les réglementations en vigueur. Pour plus d'informations sur les démarches d'immatriculation, consultez ce guide complet.

Démarches carte grise

J'immatricule mon véhicule


Mots clés

déclaration annulation permis invalidé véhicule changement de titulaire titulaire principal immatriculation code de la routeco-titulaire permis de conduire invalidé CIV